Back to top
EndikaLazkanoSICPA
Témoignage

Endika
Lazkano

1/1
Previous
Next

Curieux d’en connaitre plus sur la très secrète Suisse, Endika n’a pas manqué la chance qui se présentait à lui, lorsqu’un bureau SICPA s’est ouvert à Madrid. En effet, un Bachelor en Ingénierie de Télécommunications en poche, il a débuté, en 2011, avec le pressentiment d’avoir décroché une très belle opportunité afin d’améliorer ses connaissances dans les nouvelles technologies et d’en apprendre plus sur lui-même. Aujourd’hui, 9 ans après ses débuts, il raconte son évolution. 

Pour quelles raisons appréciez-vous travailler à SICPA ?
Après autant d’années, SICPA est comme ma famille. Notre bureau à Madrid a la taille parfaite entre la start-up et la grande entreprise. Vous pouvez dire bonjour à tout le monde le matin, mais en même temps, il y a quand même une structure et des équipes bien définies. 

Professionnellement parlant, SICPA m’a donné la chance de me développer dans un rôle de team leader ainsi qu’en tant qu’Ingénieur en Informatique et j’en suis très reconnaissant. Quant au côté technologique, j’ai aussi eu la chance d’être témoin du développement massif de notre solution principale. C’est très agréable de faire partie de quelque chose qui s’agrandit et qui s’améliore grâce à l’expérience gagnée au fil du temps.

De plus, SICPA possède une diversité incroyable quand on parle de genre, de religion, de couleur ou encore d’orientation sexuelle et je trouve cela très enrichissant de partager mes heures de travail avec des personnes qui, de quelque manière que ce soit, puissent être différentes. J’ai également la chance de pouvoir visiter différents pays pour des raisons professionnelles, comme lors de formations, d’activités de support ou encore de réunions de coordination, pendant lesquelles j’ai l’opportunité de visiter le pays ainsi que de rencontrer des collègues remarquables. 

Quel est votre objectif principal dans votre travail ?
Je travaille actuellement en tant que Senior Software Developer pour un nouveau produit qui transformera notre principale solution en utilisant des technologies de pointe.

Qu’est-ce que SICPA vous a apporté sur le plan professionnel et personnel ?
J’ai dû surmonter beaucoup de difficultés durant ces dernières années, des hauts et des bas, mais je pense que j’ai appris à mieux me connaitre au travers de cette expérience chez SICPA. Garder la tête froide lors de la résolution de problèmes en production, apprendre à dire non, négocier la portée d’un changement, gérer différentes personnalités et des personnes provenant des différents contextes, apprendre de nouvelles technologies sont toutes des qualités que j’ai pu apprendre sur le terrain en évoluant dans mon travail. En effet, depuis que j’ai commencé en 2011, j’ai eu la chance de beaucoup grandir au contact de mes collègues.

« Il y a deux ans, ensemble, nous avons mis notre premier projet sur pied, pour lequel nous avons travaillé dès le début jusqu’à la mise en production en Equateur. Nous avions un planning serré, ainsi que beaucoup de challenges, mais nous avons réussi et toute l’équipe était très fière du résultat. » - Endika Lazkano

Décrivez-nous une journée de travail type chez SICPA ?
Notre travail s’organise selon la méthode de Scrum Agile. Généralement notre journée commence par une réunion pendant laquelle l’équipe fait une rapide mise à jour sur le travail ayant été accompli la veille. 

En tant que Senior Software Developer, j’essaie de guider mes coéquipiers quand il s’agit de doutes techniques mais également de partager mes connaissances avec eux lors de discussions. Parallèlement, avec mes coéquipiers, nous avons également créer une communauté dans laquelle nous partageons nos inquiétudes et discutons de potentielles améliorations pour les projets sur lesquels nous travaillons à SICPA, du plus vieux qui requiert très peu de support aux nouveaux qui sont créés de zéro.

EndikaLazkanoSICPA

Quel type d’interactions expérimentez-vous entre les équipes, départements et même pays dans votre travail au quotidien chez SICPA ?
Selon la situation, je peux communiquer avec le Kenya afin d’apporter mon soutien dans l’ouverture d’incidents, avec l’Equateur afin de les guider dans l’usage d’une certaine application, avec la Suisse ou la Malaisie pour des projets en développement. L’utilisation des chats et des vidéos conférences est largement étendue afin de travailler avec des équipes partout dans le monde, ce qui nous donne le sentiment de pouvoir parler à tous nos collègues comme s’ils étaient assis près de nous.

Comment faites-vous pour jongler entre votre vie professionnelle et privée ?
J’adore voyager et nous avons une politique plutôt flexible quand il s’agit de notre droit aux vacances. J’ai donc réussi à réserver de bonnes affaires hors-saison. Nos heures de travail sont également flexibles, donc en fonction de mes besoins, je peux arriver au bureau plus tôt ou plus tard dans la matinée, ce qui est vraiment un avantage. 

Quel métier rêviez-vous d’exercer étant enfant ?
J’ai toujours rêvé d’être architecte. Je suis content de voir qu’au moins je « construis » des logiciels.

Si vous pouviez choisir seulement trois mots pour décrire SICPA et votre quotidien chez SICPA, quels seraient-ils ?
Global, Evolutif, Diversifié